Le jardin sicilien comme métaphore | Cultivons notre jardin | Exposition et débat

12 octobre - 10 novembre

LE JARDIN SICILIEN COMME MÉTAPHORE

 

Emanuele Coccia, philosophe (EHESS) et écrivain, Édith de La Héronnière, écrivaine, Angelo Pitrone, photographe, Giuseppe Barbera, professeur de cultures arboricoles à l’Université de Palerme, Gaël Le Bihan, photographe, Anthony Carcone, artiste sonore, Christian Schreckenberger, sculpteur

Rencontre, croisement, enchevêtrement : le jardin devient la métaphore des défis que l’Europe et la Sicile se retrouvent à affronter aujourd’hui. L’Institut Français et le Goethe-Institut de Palerme invitent des artistes et penseurs français, allemands et italiens à ouvrir une perspective interdisciplinaire sur le thème de la coexistence, à explorer le lien entre nature et politique et à développer des espaces et des occasions pour penser et mettre en pratique le bien commun.

Ce projet – qui inclut une exposition d’œuvres d’artistes venant de France, d’Allemagne et de Sicile, et une table ronde – fait partie du programme des événements en résonance avec Manifesta 12.

  • Emanuele Coccia est un philosophe italien. Spécialiste de philosophie médiévale et d’Averroès, il enseigne à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS, Paris) depuis 2011. Ses livres affrontent la question de notre rapport à la réalité : La vita sensibile (Il Mulino, 2011), Il bene nelle cose (Il Mulino, 2014) sur l’esthétique de la publicité.
    Il a publié en 2016 La vie des plantes. Une métaphysique du mélange, chez Payot et Rivages (La vita delle piante. Una metafisica della mescolanza, Il Mulino, 2017).
  • Giuseppe Barbera est un agronome italien, professeur de Cultures arboricoles à l’Université de Palerme. Il a été responsable et consultant de différents projets de recherche et il a dirigé les travaux de remise en état du Jardin de la Kolymbetra dans la Vallée des Temples (Sicile), et du jardin de Donnafugata sur l’île de Pantelleria. Il a été membre du Conseil du Parc de la Vallée des Temples (2000-2009) et adjoint aux Espaces verts à la mairie de Palerme (2012-2014). Parmi ses derniers livres : Pantelleria. Di luce e di vento, di pietra e di fiori (Rizzoli, 2016) et Abbracciare gli alberi (2ème édition, Il saggiatore, 2017)

Organisé par : Eric Biagi, Institut français Palermo et Heidi Sciacchitano, Goethe-Institut, en collaboration avec le Verein Düsseldorf-Palermo et l’Université de Palerme, avec le soutien des Ministères des Affaires Étrangères français et allemand (Fonds Franco-Allemand).

EXPOSITION ET DÉBAT
12 OCTOBRE-10 NOVEMBRE
CHIOSTRO DI SAN DOMENICO, SOCIETÀ SICILIANA PER LA STORIA PATRIA, PIAZZA SAN DOMENICO 1, PALERMO

 

Società Siciliana per la Storia Patria

Piazza San Domenico, 1
Palermo